LA MÉTHODE DE NEUROCOACHING

LA MÉTHODE DE NEUROCOACHING™
EN QUELQUES MOTS

350X225_NEUROSCIENCES
CONFIANCE – LEADERSHIP
350X225_GROUPE
SÉMINAIRES – ANIMATION
350X225_MASTER
BILAN PERSONNALITÉ – POTENTIELS
350X225_MOTIVATION
MOTIVATION-ORIENTATION-TRANSITIONS
350X225_PARENTAL
COACHING PARENTAL
35pilotes-v10

Le NeuroCoaching™, créé en 1985 par Guy Hauray, doctorat psychologie cognitive, master anthropologie sociale, expert en sciences du comportement, est reconnu pour sa combinaison PRÉPARATION MENTALE et REMÉDIATION ÉMOTIVO-COGNITIVE™ qu’il privilégie dans les 4 champs de compétence suivants:

Stress chronique / stress post-traumatique / processus de burnout.
Préparation mentale / examens / concours / prise de parole en public / évènements spéciaux.
Confiance en soi / transitions de vie personnelle ou professionnelle
♦ Motivation intrinsèque et Déploiement du potentiel.
Bilan de personnalité et de potentiels établi à l’aide du MASTER PROFILING SYSTEM™ sans test écrit.

Guy Hauray compte aujourd’hui 45 ans d’études, de recherches, d’enseignement et de pratique de terrain auprès de personnes évoluant dans des conditions de stress extrême. Il s‘appuie sur le fait avéré que le cerveau, dans son fonctionnement, ne fait aucune différence entre le passé, le présent et le futur et qu’il ne fait pas plus de différence entre le fictif et le réel.

Grâce à sa neuroplasticité, le cerveau se modifie continuellement en fonction des expériences affectives, psychiques et cognitives vécues. Le plus récent stimulus qu’il reçoit est celui qui prévaut et dont il tient compte pour déclencher une action ou un réflexe.

CODAGE NEURAL & CONSTRUCTION DE NOUVELLES PASSERELLES NEURONALES

Il suffit qu’un stimulus soit suffisamment fort, émis à l’état de veille et bien structuré, pour que le codage neural engage la construction de nouveaux circuits neuronaux lesquels donneront naissance à des automatismes de comportement congruents avec la nature, les intentions et les ambitions de la personne.

Dans sa pratique, le NeuroCoaching™ provoque une amnésie volontaire des fragments mnésiques perturbants, le temps de leur superposer de nouvelles mémoires plus en accord les valeurs et les ambitions de la personne. Cette démarche peut provoquer une perte de repères très passagère, le temps que de nouveaux marqueurs psychiques se construisent.

Dans leur mise à jour continuelle, le cortex ventro-médian et le gyrus cingulaire antérieur (siège de la conscience de veille) vont enregistrer les nouveaux signaux et stimuler vigilance et concentration.

PRÉPARATION MENTALE

Un séance hebdomadaire de 1 heure est consacrée à la PRÉPARATION MENTALE. Entre chaque séance, un support de tutoriels de Remédiation Émotivo-Cognitive™ sous forme de micro-méditations de 15 minutes est transmis au coaché.

Ces micro-méditations, pratiquées en état optimal de perception, vont engager la construction des facultés de recentration, d’attention, de concentration, d’anticipation, d’adaptation et d’apprentissage. Contrairement à la PNL la modélisation est totalement exclue de la méthode de NeuroCoaching™.

L’atteinte d’un objectif à l’aide du NeuroCoaching™ excède rarement 10 séances hebdomadaires de 1 heure pratiquées en cabinet, en ligne ou in situ.

Notons que le NeuroCoaching™, procédant à la fois à une construction, à une synchronisation et à une stimulation des passerelles neuronales, construit un mental gagnant et un remarquable confort psychique. Ceci explique qu’il soit aujourd’hui adopté par un nombre grandissant de cadres-dirigeants et de sportifs de haut niveau.

ERGONOMIE DU CERVEAU

Ce qui suit est une revue succincte des mécanisme cérébraux

♦ LE CERVEAU PRIMAL (REPTILIEN)

Associé à l’instinct de survie, sa fonction est de gérer les comportements réactifs en cas de perception de danger: fuite, attaque (agressivité) ou paralysie

♦ LA RÉGION PALÉO-LIMBIQUE

La région paléo-limbique forme la partie la plus ancienne du «cerveau limbique», située juste au-dessous du corps calleux. Cette partie comprend notamment les amygdales limbiques, situées dans la profondeur du cerveau et gère les rapports de force, ce que nous nommons le positionnement grégaire (esprit de troupeau, conscience de groupe, panurgisme).

♦ LE NÉOCORTEX SENSORIMOTEUR ET LE CORTEX NÉO-LIMBIQUE

Regroupant le vieux cortex néo-limbique situé dans la fente entre les hémisphères cérébraux (au-dessus du corps calleux) et le néocortex sensori-moteur, qui constitue les parties médianes et postérieures de la convexité du cortex, le cortex automatique a un accès privilégié à la conscience.

Sa fonction est de gérer le basique, le connu et le quotidien. C’est lui qui décide de passer la main au préfrontal dans les situations nouvelles et/ou complexes. Ce qu’il ne fait que trop rarement. Car les valeurs préfrontales sont à l’opposé des siennes. Ce conflit et sa gestion est un axe important en Neuro-Coaching™.

♦ LE NÉOCORTEX PRÉFRONTAL ET LE CERVEAU PRIMAL

Le néocortex préfrontal et le cerveau reptilien forment un curieux tandem (le niveau plus primitif «recruté» par le plus intelligent) pour faire sentir, via le stress, le désaccord du préfrontal inconscient avec des idées ou activités non adaptatives, générées par les territoires automatiques.

♦ LE NÉOCORTEX

Donne accès à la NOTION DE SPATIO-TEMPOREL. Le multidimensionnel, l’acceptation de l’inconnu et des possibilité inexplorées. Métaphoriquement il est identifié comme «l’espace du possible»

Le NeuroCoaching au service des entreprises

             

Guy Hauray, fondateur du Neurocoaching, est un expert-conseil reconnu auprès de
personnalités agissant dans différents milieux

© 2017, I.P.N.C. Tous droits réservés