STRESS MÈRE-FILLE

ON SE MET AU BOULOT

Revenue de vacances ? Vous préparez la rentrée ? Autant prendre de bonnes résolutions. Inutile de rappeler que la surcharge pondérale «bénéficie» de causes multifactorielles.

Parmi celles-ci, l’atavisme, cette hérédité biologique qui nous complique la vie. Et puis nous sommes fort capables de «motiver» notre pèse-personne avec quelques dérèglements de notre cru : suffit de nourrir sa paire de thalamus avec un peu de culpabilité et le tour est joué.

J’ai mieux pour vous, comparez-vous à votre copine au corps de rêve. La comparaison, c’est le plus sûr moyen d’attirer l’attention de votre balance!

 PARLONS DE VOUS LES FILLES !

Parmi vous il y a celles qui adorent leur mère et les autres… celles qui
♦ font semblant parce que l’on doit aimer sa mère
♦ fuient leur mère parce qu’elles ont peur de lui ressembler
♦ subissent un chantage affectif permanent et qui «gloutonnent» leurs émotions
♦ veulent sauver leur pauvre mère
♦ Celles qui … j’arrête là ?
 

AU FAIT, POURQUOI JE PARLE DES MÈRES?

Ah oui ! À cause de la culotte de cheval !
Comment se débarrasser de cette cellulite qui ternit votre bonne humeur en été ?
Suffit de parler franco à sa mère !

Elle va adorer quand vous lui direz en avoir marre de son chantage affectif, de son envahissement, de ses remarques au sujet de l’éducation des enfants… je continue?

« Ben voyons, on ne peut pas faire ça ! »
« Et si ma mère se fâchait ? »
« Qu’elle ne m’aimait plus ? »
« Qu’elle tombe malade à cause de moi ? »
« Qu’elle avale toutes ses pilules d’un coup ? »

J’allais oublier, nous remarquons très souvent un excès de cellulite lorsque le rapport mère-fille est compliqué.

LES AUTRES CAUSES ET EFFETS

Oublions les rapports mère-fille. Bien d’autres causes peuvent générer le stress émotionnel et les dégâts sont graves, très graves.

Les moyens existent pour se libérer de ce type de stress.

Je vous suggère de commencer par le cours gratuit SUBCONSCIENT ET AFFIRMATION DE SOI en 5 leçons avec 4 séquences audio de Remédiation Cognitivo-Comportementale à faire le soir au coucher.

La semaine prochaine, je vous parlerai du rapport Père-Fils, vous verrez les filles, ce n’est pas triste non plus !

Guy Hauray

Le NeuroCoaching au service des entreprises

             

Ils nous ont fait confiance

© 2018, I.P.N.C. Tous droits réservés